Le Mariage

Un itinéraire à vivre

 

Ce n'est pas l'Eglise qui a inventé le mariage. L'union d'un homme et d'une femme est une réalité sociale qui est vécue depuis la nuit des temps. Le mariage est un rite de passage vers l'âge adulte et la prise de responsabilités. Il est vécu avec des coutumes et des règles fort différentes selon les époques et les régions du monde.

 

L'Eglise catholique a inscrit le mariage au nombre de ses sacrements. Pour elle, le mariage est une réalité voulue par Dieu. « Parmi tous les sacrements, celui du mariage a ceci de spécifique d'être le sacrement d'une réalité qui existe déjà dans l'ordre de la création, d'être le pacte conjugal institué par le Créateur au commencement » (Jean-Paul II, Exhortation apostolique Familiaris consortio, N. 68).

 

L'Eglise a pris lentement conscience que l'oeuvre de salut par le Christ sanctifiait l'homme et la femme dans leur union. A la suite des écrits de S. Paul, elle compare l'amour du couple à celui du Christ pour l'Eglise, même s'il n'est pas vécu selon la même modalité.

Lors de la célébration d'un mariage, le prêtre ou le diacre demande aux futurs époux s'ils veulent s'engager librement et sans contrainte l'un envers l'autre, s'ils se promettent amour et respect mutuel pour toute leur vie et s'ils acceptent la responsabilité d'époux et de parents. Trois dimensions de la vie conjugale se dégagent ainsi de ce dialogue avant l'échange des consentements : la liberté, la fidélité, la responsabilité. Ce sont trois fondamentaux de la construction de la personne humaine. La relation de couple est l'un des lieux de cette construction. Lorsque existe le désir de s'engager dans une vie conjugale stable, une prise de conscience de ces trois fondamentaux est nécessaire.

 

C'est tout au long de sa vie qu'une personne humaine est appelée à grandir en liberté, en fidélité et en responsabilité. Mais il y a un seuil de maturité à partir duquel il est possible, raisonnablement, de poser une parole qui fonde un engagement. Ce seuil de maturité n'est pas forcément lié à un âge précis.

 

La préparation au mariage se donne pour objectif de permettre aux couples d'entrer dans cette réflexion et ce cheminement. Elle a pour but de conduire les couples à réfléchir aux conditions d'un engagement tel que l'Eglise le conçoit. La préparation n'épuise pas la réflexion sur ces dimensions de l'engagement mais montre aux couples que l'Eglise tient compte de la dimension humaine de leur expérience.

Concrètement, les inscriptions doivent se faire auprès des permanences des presbytères, entre 6 mois et un an avant la date envisagée de la célébration. Des rencontres en groupes sont proposées dans le cadre d'une préparation sur l'ensemble de la ville de Colmar, commune aux communautés de paroisses. Les fiancés sont souvent invités ensuite à rencontrer un couple dans sa communauté de paroisses, avant les rencontres avec le prêtre qui présidera la célébration (entre deux et trois rencontres).

 

Pour nous contacter :

Permanence

St Antoine

mardi de 16h30-18h30

2 rue des Bonnes Gens

68000 COLMAR

Tél: 03 89 41 36 18

location salles:

 

Permanence

St-Léon IX

mardi de 15h-18h30

vendredi de 16h-18h30

14 rue d'Ostheim

68000 COLMAR

Tél: 03 89 41 32 53

location salles:

 

Permanence de Horbourg-Wihr

et Andolsheim

mardi de 16h-18h30

84 Grand' Rue

68180 HORBOURG-WIHR

Tél: 03 89 41 46 22

 

En dehors des permanences,

vous pouvez contacter

les personnes relais.

 

Contacter le secrétariat: cliquez ici