La Paroisse de HORBOURG/WIHR

PRESENTATION DE L’EGLISE

NOTRE DAME DE L’ASSOMPTION 

 

Pour mettre fin à l’utilisation commune d’un édifice cultuel par les communautés catholique et protestante, c'est-à-dire du « simultaneum » ou affectation « simultanée » d’un bâtiment aux deux cultes,  de nombreuses initiatives sont prises en Alsace, dans la période de 1870 à 1900, pour dédoubler les églises.

C’est en 1888 que l’Abbé Alphonse BECHT (1882-1889) prend l’initiative de ce qui apparaît comme une véritable aventure : construire une église catholique, - ne serai-ce qu’en raison du manque de fonds dans une localité où les catholiques sont les moins favorisés par la fortune et ne forment qu’une infime partie de la population. En effet, en 1888, Horbourg compte environ 1200 habitants, soient 600 protestants, 300 catholiques et 300 israélites, Wihr pas plus de 30 catholiques.

C’est le curé de Gueberschwihr, Aimé RAESS, qui fait donation, le 01.07.1888, d’une vigne dite « Schlossreben » de 44 ares qui sera exclusivement consacrée à « l’édification de la nouvelle église ».

Nous passerons sur toutes les transactions et tergiversations qui ont précédé le premier coup de pioche qui aura lieu le 10 aout 1896, en présence de François SCHMITT, curé de la paroisse de Horbourg et de l’annexe de Wihr de 1889 à 1907.

Les premières fouilles font apparaître des pierres finement taillées appartenant vraisemblablement aux murs de l’ancien château des princes de Wurtemberg. Cette découverte entraine une controverse que le Curé François SCHMITT décrit ainsi :

« Le pasteur HERRENSCHNEIDER est venu sur les lieux et a fortement engagé M. l’entrepreneur à déterrer ces pierre. Celui-ci s’est refusé à faire cette besogne, prétendant que ce serait une perte de temps et un travail très coûteux pour lui. On les a de nouveaux couvertes de béton et elles sont en ce moment mieux enterrées que jamais sous le chœur de l’église. »

La bénédiction de la « pierre angulaire » a lieu le 6 septembre 1896 à 15h30. elle est rapportée dans le Registre des délibérations du Conseil de Fabrique de la main même de l’abbé SCHMITT en ces termes :

« En l’An de Grâce Mil Huit Cent Quatre-Vingt Seize, le 6 septembre, sous le glorieux Pontificat de Léon XIII, sous le règne de Guillaume II, empereur d’Allemagne, le Prince Hohenlohe Langenburg étant gouverneur de la province d’Alsace-Lorraine, le docteur Adolphe Fritzen étant l’évêque du diocèse de Strasbourg avec, comme coadjuteur, Charles Marbach, la paroisse de Horbourg avec son annexe de Wihr-en-Plaine étant administrée par François Schmitt, curé, après le sermon prononcé par le chanoine Frey, curé de Colmar, la pierre angulaire de l’église paroissiale Notre-Dame de l’Assomption a été bénie et posée par le R.P.Théodore Schmitt, Vicaire Général du Diocèse de Strasbourg »

Le 19 septembre 1897, le curé Schmitt inscrit dans le Registre du Conseil qu’en mémoire des donateurs Augustin Schmitt, de Marie-Madeleine Feder et de Jacques Schmitt, les trois cloches porteront respectivement le nom d’Augustinus (623 kg), Maria-Magdalena (438 kg) et Jacobus (307 kg). Elles seront bénies le 26 septembre 1897, vers 15h00, après les Vêpres en présence d’une foule nombreuse.

Enfin, le mercredi 29 septembre 1897 aura lieu la consécration de la nouvelle église catholique de Horbourg. Présidée par Mgr Charles Marbach, évêque auxiliaire de Strasbourg, elle débute par la réception solennelle et le scellement dans l’autel des reliques des saints martyres Aurélien et Modeste, selon l’Acte officiel signé par l’évêque. Quel sens donner à ce geste, sinon celui de vouloir relier un « lieu sacré » au « témoignage » de ceux qui, aux premiers siècles, en des temps d’épreuves, ont su aimer Jésus de Nazareth jusqu’au bout.

Les curés de la paroisse

Bien des prêtres ont travaillé à l’édification de cette église. A ce jour, il est bon de rappeler à notre souvenir le nom des curés qui ont œuvré dans cette paroisse :

-          Alphonse BECHT (1882-1889)

-          François SCHMITT (1889 – 1907)

-          Edmond ENCLOS (1907 – 1951)

-          Lucien RIEFLE (1951 – 1958)

-          Jean REIBEL (1958 – 1966)

-          Raymond LEMBLE (1966 – 1973)

-          François-Xavier SCHILLINGER (1973 – 1981)

-          Gérard STAEHLY (1981 – 1991)

-          Louis PFEFFER (1991 – 2000)

-          Jean-Paul CLAUDEPIERRE (2000 – 2009)

-          Emmanuel WALCH (2009 - )

 

En 1997, le regretté Gérard STAEHLY proposa de fêter le centième anniversaire de cette église. A cette occasion, toutes les forces vives de la communauté paroissiale déployèrent  leurs énergies pour fêter dignement ce centenaire qui avait accueilli tant de fidèles.

Pour nous contacter :

Permanence

St Antoine

mardi de 16h30-18h30

2 rue des Bonnes Gens

68000 COLMAR

Tél: 03 89 41 36 18

location salles:

 

Permanence

St-Léon IX

mardi de 15h-18h30

vendredi de 16h-18h30

14 rue d'Ostheim

68000 COLMAR

Tél: 03 89 41 32 53

location salles:

 

Permanence de Horbourg-Wihr

et Andolsheim

mardi de 16h-18h30

84 Grand' Rue

68180 HORBOURG-WIHR

Tél: 03 89 41 46 22

 

En dehors des permanences,

vous pouvez contacter

les personnes relais.

 

Contacter le secrétariat: cliquez ici